adfly

Sunday, February 26, 2012

CCNA 4 Final Exam : Accès au réseau étendu (Version 4.0)




















Consultez la figure. Un administrateur réseau tente de configurer un routeur pour utiliser le gestionnaire SDM, mais il ne peut pas accéder à l’interface SDM du routeur. Quelle est la cause du problème ?
Les lignes VTY sont incorrectement configurées.
La stratégie de délai d’attente HTTP n’est pas correctement configurée.
La méthode d’authentification est incorrectement configurée.
Le nom d’utilisateur et le mot de passe sont incorrectement configurés.
















Consultez la figure. Un technicien exécute la commande show interface s0/0/0 sur le routeur R1 pour isoler un problème de réseau. Selon le résultat affiché, quelles conclusions pouvez-vous tirer ? (Choisissez deux réponses.)
La bande passante a été définie à la valeur d’une ligne T1.
Cette interface doit être configurée pour l’encapsulation PPP.
Aucune panne n’est indiquée dans une couche 1 ou 2 du modèle OSI.
La connexion physique entre les deux routeurs a échoué.
L’adresse IP de l’interface S0/0/0 n’est pas valide, étant donné le masque de sous-réseau utilisé.











Consultez la figure. Une liste de contrôle d’accès portant le numéro 101 existe déjà sur ce routeur. Que se passe-t-il lorsque l’administrateur réseau émet les commandes indiquées dans la figure ?
La nouvelle liste de contrôle d’accès remplace l’existante.
L’administrateur réseau reçoit un message d’erreur.
La liste de contrôle d’accès existante est modifiée afin d’inclure les nouvelles commandes.
Une deuxième liste de contrôle d’accès qui ne contient que les nouvelles commandes est créée.





4






À partir d’où un fournisseur de services assume-t-il la responsabilité de la connexion de réseau étendu pour un client ?
Boucle locale
Câble ETTD sur le routeur
Point de démarcation
DMZ





5






Que peut faire un administrateur réseau en cas de perte du mot de passe d’un routeur ?
Utiliser la commande copy tftp: flash:
Démarrer le routeur en mode bootROM et entrer la commande b pour charger manuellement le système IOS
Établir une connexion telnet à partir d’un autre routeur et exécuter la commande show running-config pour afficher le mot de passe
Démarrer le routeur en mode moniteur ROM et configurer le routeur pour qu’il ignore la configuration de démarrage lors de son initialisation





6






Quelle combinaison de protocole de couche 2 et d’authentification doit-elle être utilisée pour établir une liaison entre un routeur Cisco et un routeur non Cisco sans envoyer des informations d’authentification en clair ?
HDLC avec PAP
HDLC avec CHAP
PPP avec PAP
PPP avec CHAP





7






Lors de la configuration d’une connexion Frame Relay, sous quelle condition la commande frame-relay map doit-elle être utilisée ?
Quand le routeur distant n’est pas un routeur Cisco
Quand le routeur local est configuré avec des sous-interfaces
Quand des identificateurs DLCI significatifs sont utilisés globalement plutôt que localement
Quand le routeur local et le routeur distant utilisent des protocoles LMI différents





8








Quels sont les trois attributs d’une stratégie de sécurité ? (Choisissez trois réponses.)
Elle propose des procédures étape par étape permettant de renforcer les routeurs et autres périphériques réseau.
Elle définit l’utilisation acceptable et inacceptable des ressources réseau.
Elle se concentre principalement sur des attaques venant de l’extérieur de l’entreprise.
Elle définit un processus de gestion des violations de la sécurité.
Elle ne doit pas être altérée une fois mise en oeuvre.
Elle crée une base pour toute action judiciaire le cas échéant.
















Consultez la figure. Les résultats partiels des commandes show access-list et show ip interface Fa0/1 sont affichées pour le routeur R3. Aucune autre liste de contrôle d’accès n’est en vigueur. L’hôte A ne peut pas envoyer de requête ping à l’hôte B. Quelles actions corrigeront le problème, mais restreindront quand même un autre trafic entre les deux réseaux ? (Choisissez deux réponses.)
Appliquer la liste de contrôle d’accès dans la direction entrante sur l’interface Fa0/0
Appliquer la liste de contrôle d’accès dans la direction sortante sur l’interface Fa0/0
Changer en UDP le protocole spécifié dans les entrées de la liste de contrôle d’accès
Inverser l’ordre des instructions de protocole TCP dans la liste de contrôle d’accès
Changer la deuxième entrée de la liste en permit tcp host 192.168.10.10 any eq telnet











Consultez la figure. Quel énoncé est vrai à propos du commutateur WAN (ou commutateur de réseau étendu) ?
Il utilise un périphérique d’interconnexion multiport pour effectuer la commutation de trafic Frame Relay, ATM ou X.25 sur le réseau étendu.
Il fournit l’interconnexion ainsi que des ports d’interface d’accès WAN qui sont utilisés pour se connecter au réseau du fournisseur de services.
Il fournit la terminaison pour le signal numérique et garantit l’intégrité de la connexion grâce à la correction des erreurs et la surveillance de ligne.
Il convertit les signaux numériques produits par un ordinateur en fréquences vocales qui peuvent être transmises via des lignes analogiques du réseau téléphonique public.





11







Quels sont les deux principaux composants de la confidentialité des données ? (Choisissez deux réponses.)
La somme de contrôle
Les certificats numériques
L’encapsulation
Le chiffrement
Le hachage











Consultez la figure. Quels sont les deux énoncés qui décrivent correctement la manière dont le routeur 1 traite un paquet de requête FTP entrant dans l’interface S0/0/0 et destinée à un serveur FTP à l’adresse IP 172.16.1.5 ?
Le routeur fait correspondre le paquet entrant à l’instruction créée par la commande access-list 201 permit ip any any, puis autorise l’entrée du paquet dans le routeur.
Le routeur atteint la fin de la liste de contrôle d’accès 101 sans trouver de correspondance à aucune condition et abandonne le paquet car aucune instruction n’a été créée par la commande access-list 101 permit ip any any.
Le routeur fait correspondre le paquet entrant à l’instruction créée par la commande access-list 101 permit ip any 192.168.1.0 0.0.0.255, ignore les instructions restantes de la liste de contrôle d’accès 101, puis autorise l’entrée du paquet dans le routeur.
Le routeur fait correspondre le paquet entrant à l’instruction créée par la commande access-list 201 deny icmp 192.168.1.0 0.0.0.255 any, continue à comparer le paquet aux autres instructions de la liste de contrôle d’accès 201 afin de s’assurer qu’aucune autre instruction n’autorise le FTP, puis abandonne le paquet.





13






En configurant un routeur à l’aide de RIPng et de la technologie de pile double avec IPv4 et IPv6, l’administrateur reçoit un message d’erreur lors de la saisie des routes IPv4. Quelle peut être la cause de cette erreur ?
IPv4 n’est pas compatible avec RIPng.
Le protocole RIPng est incompatible avec la technologie de pile double.
Les interfaces de routeur ont été configurées avec des adresses incorrectes.
Lorsque les protocoles IPv4 et IPv6 sont configurés sur la même interface, l’ensemble des adresses IPv4 n’est plus utilisé au profit de la technologie plus récente.





14






Lors de la configuration d’une connexion Frame Relay, à quoi sert le protocole ARP inverse ?
À attribuer un identificateur DLCI à un homologue distant
À empêcher des demandes d’homologue de déterminer les adresses de couche 3 locales
À négocier des encapsulations LMI entre des homologues Frame Relay locaux et distants
À créer un mappage de DLCI sur des adresses de couche 3 appartenant à des homologues distants




15






Un technicien doit exécuter le verrouillage à une étape du gestionnaire Cisco SDM sur le routeur d’un client. Quel sera le résultat de ce processus ?
Le trafic n’est accepté et transmis que depuis les routeurs Cisco qui sont pris en charge par le gestionnaire SDM.
Le test de sécurité est réalisé et les résultats sont enregistrés dans un fichier texte stocké en mémoire vive non volatile.
L’ensemble du trafic entrant dans le routeur est mis en quarantaine et, avant d’être transmis, le trafic est contrôlé pour vérifier qu’il ne contient aucun virus.
Tout éventuel problème de sécurité du routeur est testé et toutes les modifications potentielles de configuration relatives à la sécurité sont automatiquement implémentées.




16






Quelle est la méthode de traduction qui permettra à plusieurs utilisateurs d’accéder simultanément à Internet avec seulement une adresse publique disponible ?
NAT statique
NAT dynamique
NAT statique avec surcharge
NAT dynamique avec surcharge





17













Consultez la figure. À quelles demandes DHCP R1 répondra-t-il ?
À toutes les demandes DHCP qu’il reçoit
Aux demandes qui sont diffusées sur 10.0.1.255
Aux demandes DNS ayant la destination 10.0.1.3
Aux demandes reçues sur l’interface 0/0 FastEthernet
Aux demandes provenant de n’importe quel réseau non répertorié comme exclus





18














Consultez la figure. L’administrateur réseau crée une liste de contrôle d’accès standard pour interdire au trafic en provenance du réseau 192.168.1.0/24 d’atteindre le réseau 192.168.2.0/24, tout en autorisant l’accès à Internet à tous les réseaux. Sur quelle interface de routeur et dans quelle direction la liste doit-elle être appliquée ?
Sur l’interface fa0/0, en entrée
Sur l’interface fa0/0, en sortie
Sur l’interface fa0/1, en entrée
Sur l’interface fa0/1, en sortie





19






Quel protocole est implicitement refusé à la fin d’une liste d’accès IPv4 ?
IP
TCP
UDP
HTTP





20












Consultez la figure. Un administrateur réseau a émis les commandes qui sont représentées sur Router1 et Router2. Une vérification ultérieure des tables de routage révèle qu’aucun des deux routeurs n’apprend le réseau local du routeur voisin. Quel est le problème le plus probable affectant la configuration RIPng ?
Les interfaces série sont dans des sous-réseaux différents.
Le processus RIPng n’est pas activé sur les interfaces.
Les processus RIPng de Router1 et Router2 ne correspondent pas.
Il manque la commande RIPng network dans la configuration RIP IPv6.





21













Consultez la figure. Pourquoi les routeurs ne peuvent-ils pas établir de session PPP ?
L’interface série 0/0/0 de CTRL doit se connecter à l’interface série 0/0/1 de BR_1.
Les mots de passe CHAP doivent être différents sur les deux routeurs.
La fréquence d’horloge est configurée à la mauvaise extrémité de la liaison.
Les adresses IP sont sur différents sous-réseaux.
Les noms d’utilisateurs ne sont pas configurés correctement.





22







Quelles sont les deux mesures efficaces pour sécuriser des routeurs ? (Choisissez deux réponses.)
Activer les TRAP SNMP
Désactiver le service de serveur HTTP
Utiliser des citations, expressions ou vers poétiques pour créer des phrases de passe
Configurer l’administration à distance via des lignes VTY pour l’accès Telnet
Protéger les interfaces de routeur actives en les configurant comme interfaces passives





23






Que détermine une liste de contrôle d’accès lorsqu’elle est utilisée avec la fonction NAT sur un routeur Cisco ?
Les adresses qui doivent être traduites
Les adresses qui sont affectées à un pool NAT
Les adresses autorisées à sortir du routeur
Les adresses accessibles à partir du réseau interne





24






Quel sera le résultat de la commande enable secret lorsqu’elle sera ajoutée au mode de configuration global sur le routeur ?
Elle utilisera le chiffrement MD5 pour protéger l’accès au niveau EXEC privilégié.
Elle utilisera le chiffrement de type 7 et chiffrera uniquement les mots de passe de niveau EXEC privilégié.
Elle utilisera le chiffrement de type 7 pour empêcher l’affichage en clair des mots de passe dans cet écran.
Elle utilisera le chiffrement MD5 pour protéger les mots de passe qui sont uniquement utilisés dans le processus d’authentification PAP et CHAP.





25












Consultez la figure. Le routeur 1 n’est pas capable de communiquer avec son homologue qui est connecté à cette interface. Selon les informations affichées, quelle est la cause la plus probable du problème ?
Une réinitialisation d’interface
Un type d’interface LMI inapproprié
Un échec d’encapsulation
Un câble local débranché





26












Consultez la figure. Quelle conclusion pouvez-vous tirer du résultat de la commande debug ip nat qui est affiché ?
L’hôte 172.16.76.3 échange des paquets avec l’hôte 192.168.0.10.
L’adresse 10.1.200.254 native est traduite en 192.168.0.10.
Le réseau 192.168.0.0/24 est le réseau interne.
La fonction de traduction d’adresses de port est active.





27







Quelles sont les deux options LCP pouvant être configurées pour PPP ? (Choisissez deux réponses.)
EAP
CHAP
IPCP
CDPCP
Multiliaison





28






Quel type d’attaque réseau exploite les vulnérabilités du système contaminé en vue de se propager à travers un réseau ?
Un virus
Un ver
Un cheval de Troie
Un intercepteur





29






Quel type de liste de contrôle d’accès peut-il être utilisé pour forcer un utilisateur à s’authentifier auprès d’un routeur avant d’accéder à un réseau ?
Standard
Dynamique
Réflexive
Basée sur le temps




30






Quels symptômes se manifestent lorsque l’interface s0/0/0 sur un routeur est reliée à une unité CSU/DSU fonctionnelle qui génère un signal d’horloge, mais que le routeur sur l’extrémité distante de la liaison point à point n’a pas été activé ?
show controllers indique que le type de câble est DCE V.35. show interfaces s0/0/0 indique que l’interface série et le protocole de ligne sont désactivés.
show controllers indique que le type de câble est DCE V.35. show interfaces s0/0/0 indique que l’interface série est activée et le protocole de ligne désactivé.
show controllers indique que le type de câble est DTE V.35. show interfaces s0/0/0 indique que l’interface série est activée et le protocole de ligne désactivé.
show controllers indique que le type de câble est DTE V.35. show interfaces s0/0/0 indique que l’interface série et le protocole de ligne sont désactivés.






31











Consultez la figure. Que contient le champ d’adresse de l’en-tête d’une trame qui est transmise au routeur de DC à partir du routeur d’Orlando ?
Identificateur DLCI 123
Identificateur DLCI 321
10.10.10.25
10.10.10.26
Adresse MAC du routeur de DC





32












Consultez la figure. Un administrateur réseau tente de sauvegarder le logiciel IOS de R1 sur le serveur TFTP. Il reçoit le message d’erreur illustré dans la figure, et ne peut pas envoyer de requête ping au serveur TFTP depuis R1. Quelle mesure doit-il prendre pour isoler le problème ?
Vérifier si R1 a une route vers le réseau 10.10.10.0
Vérifier que le logiciel de serveur TFTP prend en charge les transferts de fichiers binaires
S’assurer que le serveur TFTP a bien 192.168.1.1 comme passerelle par défaut
Vérifier que l’ordinateur portable a une adresse IP dans le réseau 192.168.1.0/24





33






Lequel des énoncés suivants est vrai concernant les masques génériques ?
L’inversion du masque de sous-réseau entraîne toujours la création du masque générique.
Un masque générique identifie un bit de réseau ou de sous-réseau à l’aide d’un « 1 ».
La même fonction est exécutée par un masque générique et par un masque de sous-réseau.
En présence d’un « 0 » dans un masque générique, le bit d’adresse IP doit être vérifié.





34










Lisez l’exposé. Un hôte connecté au réseau Fa0/0 ne parvient pas à acquérir une adresse IP auprès de ce serveur DHCP. Les informations affichées par la commande debug ip dhcp server indiquent « DHCPD: there is no address pool for 192.168.1.1 ». (« DHCPD : aucun pool d’adresses pour 192.168.1.1 ») Quel est le problème ?
L’adresse 192.168.1.1 n’a pas été exclue du pool DHCP.
Le pool d’adresses du pool du réseau 192Network est incorrect.
Le routeur par défaut du pool du réseau 192Network est incorrect.
L’adresse 192.168.1.1 est déjà configurée sur Fa0/0.





35














Consultez la figure. Un administrateur réseau configure Frame Relay sur le routeur HQ. Il faut que chaque circuit virtuel permanent Frame Relay entre les routeurs se trouve dans un sous-réseau séparé. Quelles commandes entrerez-vous sur HQ pour exécuter cette tâche pour la connexion avec R1 ? (Choisissez deux réponses.)
HQ(config)# interface S0/0/0
HQ(config)# interface S0/0/0.1 multipoint
HQ(config)# interface S0/0/0.1 point-to-point
HQ(config-subif)# frame-relay interface dlci 103
HQ(config-subif)# frame-relay interface dlci 301
HQ(config-if)# frame-relay map ip 172.16.1.1 255.255.255.0 301 broadcast





36







Quelles sont les deux fonctions fournies par l’interface de supervision locale (LMI, Local Interface Management Interface) utilisée dans les réseaux de relais de trames ? (Choisissez deux réponses.)
Contrôle de flux
Notification d’erreur
Notification d’encombrement
Le mappage des identificateurs DLCI sur les adresses réseau
L’envoi de paquets de test d’activité pour vérifier le fonctionnement des circuits virtuels permanents





37






Quel sera le résultat de l’ajout de la commande ip dhcp excluded-address 10.10.4.1 10.10.4.5 à la configuration d’un routeur local qui a été configuré en tant que serveur DHCP ?
Le trafic destiné à 10.10.4.1 et 10.10.4.5 sera abandonné par le routeur.
Le trafic ne sera pas routé à partir des clients ayant des adresses comprises entre 10.10.4.1 et 10.10.4.5.
Le serveur DHCP n’enverra pas les adresses comprises entre 10.10.4.1 et 10.10.4.5.
Le routeur ignorera tout le trafic en provenance des serveurs DHCP et ayant les adresses 10.10.4.1 et 10.10.4.5.





38












Consultez la figure. RIPv2 a été configuré sur tous les routeurs du réseau. Les routeurs R1 et R3 ne reçoivent pas de mises à jour de routage RIP. Sur la base de la configuration fournie, que devez-vous activer sur le routeur R2 pour corriger le problème ?
Proxy ARP
Mises à jour CDP
Services SNMP
Authentification RIP





39












Consultez la figure. D’après le résultat des commandes affichées, dans quelle couche du modèle OSI la panne se situe-t-elle ?
Couche transport
Couche réseau
Couche liaison de données
Couche physique





40






Un administrateur réseau a déplacé le serveur Web de l’intranet de la société d’un port de commutateur sur une interface de routeur dédiée. Comment l’administrateur peut-il déterminer si la modification a affecté les performances et la disponibilité sur l’intranet de la société ?
En effectuant un test de performance avec l’étalon établi précédemment
En déterminant les performances sur l’intranet en surveillant les temps de chargement des pages Web de la société à partir de sites distants
En interrogeant les assistants administratifs du département pour savoir s’ils pensent que le temps de chargement des pages Web est réduit
En comparant le nombre de réussites sur le serveur Web de la société pendant la semaine en cours avec les valeurs enregistrées pendant les semaines précédentes





41







Quels sont les deux énoncés vrais relatifs à la création et à l’application des listes de contrôle d’accès ? (Choisissez deux réponses.)
Une seule liste de contrôle d’accès est autorisée par port, par protocole et par direction.
Les entrées des listes de contrôle d’accès doivent filtrer selon l’ordre du plus général au plus spécifique.
Les instructions sont traitées dans l’ordre du début à la fin de la liste jusqu’à détection d’une correspondance.
Le mot clé « inbound » fait référence au trafic qui entre dans le réseau depuis l’interface de routeur où est appliquée la liste de contrôle d’accès.
Les listes de contrôle d’accès standard doivent être appliquées au plus près de la source, tandis que les listes de contrôle d’accès étendues doivent être appliquées au plus près de la destination.





42












Consultez la figure. La société ABC a développé son activité et récemment ouvert une nouvelle succursale à l’étranger. Des adresses IPv6 ont été utilisées pour le réseau de la société. Les serveurs de données Server1 et Server2 exécutent des applications qui nécessitent des fonctionnalités globales, les paquets non modifiés étant transférés de la source vers la destination. Les routeurs de périphérie R1 et R2 prennent en charge la configuration à pile double. Quelle solution doit-être déployée à la périphérie du réseau de la société afin de pouvoir interconnecter les deux bureaux ?
Un nouveau service de réseau étendu prenant uniquement en charge IPv6
La fonction NAT avec surcharge afin de mapper les adresses IPv6 internes avec les adresses IPv4 externes
Un tunnel IPv6 configuré manuellement entre les routeurs de périphérie R1 et R2
La fonction NAT statique afin de mapper les adresses IPv6 internes des serveurs avec une adresse IPv4 externe et la fonction NAT dynamique pour les adresses IPv6 internes restantes





43






Un technicien discute avec un collègue travaillant pour une entreprise concurrente et compare les débits de transfert DSL des deux entreprises. Les deux entreprises sont situées dans la même ville, elles utilisent le même fournisseur de services et ont le même rapport taux/service. Qu’est-ce qui explique le fait que l’entreprise 1 rapporte des vitesses de téléchargement plus élevées que l’entreprise 2 ?
L’entreprise 2 télécharge des fichiers plus volumineux que l’entreprise 1.
L’entreprise 2 doit partager la connexion au multiplexeur d’accès DSL avec un plus grand nombre de clients que l’entreprise 1.
L’entreprise 1 est plus proche du fournisseur de services que l’entreprise 2.
L’entreprise 1 a un volume de trafic téléphonique analogique inférieur à celui de l’entreprise 2.





44






Un administrateur réseau montre à un technicien des méthodes recommandées pour appliquer des listes de contrôle d’accès. Quelle suggestion doit-il faire ?
Les listes de contrôle d’accès nommées sont moins efficaces que les listes de contrôle d’accès numérotées.
Les listes de contrôle d’accès standard doivent être appliquées le plus près possible de la couche coeur de réseau.
Les listes de contrôle d’accès appliquées à des interfaces de sortie sont les plus efficaces.
Les listes de contrôle d’accès étendues doivent être appliquées au plus près de la source qu’elles spécifient.




45






Un administrateur ne parvient pas à recevoir un courriel. Pour trouver la panne, il a la possibilité d’envoyer une requête ping à l’adresse IP du serveur de messagerie local à partir d’un réseau distant et également de résoudre le nom du serveur de messagerie en une adresse IP en utilisant la commande nslookup. Sur quelle couche du modèle OSI le problème trouve-t-il probablement son origine ?
Couche application
Couche transport
Couche réseau
Couche liaison de données




1 comment:

  1. SVP la correction de cette version c'est un peu urgent .merci

    http://get-help-free.blogspot.ca/2012/02/ccna-4-final-exam-acces-au-reseau.html

    ReplyDelete